L’ASBL

Juju-Wings a essentiellement pour but social:
« d’organiser des initiations gratuites aux vols en paramoteur biplace au bénéfice
d’enfants et adolescents frappés d’une maladie ou d’un handicap important et/ou ne disposant
pas de moyens financiers en suffisance pour s’offrir de telles initiations. »

Il s’agit d’offrir des baptêmes en paramoteur à un certain nombre d’enfants et adolescents afin de leur permettre de passer un moment inoubliable. L’annonce de ce cadeau, l’attente du moment, le vol en lui-même en présence des proches et enfin les photos contribueront à apporter durablement un peu de soleil dans un quotidien parfois difficile. Cela leur permettra aussi de réaliser que, malgré les difficultés qu’ils rencontrent, ils demeurent des êtres humains capables de réaliser une activité qu’ils s’étaient peut être à tout jamais interdite : voler en plein air !

Le public cible de l’ASBL

Le public cible est constitué d’enfants/adolescents âgés entre 8 et 18 ans :

  • qui seraient attirés par un tel vol (en rêveraient même). Ce qui exclut tous ceux qui ne se sentent nullement attirés par une telle expérience ;
  • frappés d’une maladie grave (par exemple le cancer) ou d’un handicap physique grave (par exemple la paraplégie). Ce qui exclut les handicapés mentaux ou les maladies moins lourdes ;
  • les enfants placés par le juge ;
  • pour lesquels les parents seraient ‘absents’ ou ne seraient financièrement pas en mesure de leur offrir un tel baptême ;
  • habitant dans un rayon de 30 km maximum au départ de Vielsalm.

Ce public et la région géographique concernés pourraient très bien être étendus dans la mesure où nous serions en mesure de répondre à la demande.

 

Le vol biplace en lui-même :

Le passager est harnaché dans une sellette à l’avant de l’appareil, bien en vue du pilote. Son horizon est totalement dégagé de manière à ce qu’il puisse totalement profiter de son vol et soit en mesure d’effectuer lui-même des prises de vues éventuelles.

Généralement, les baptêmes durent environ 20 à 25’ et se déroulent à une hauteur de 150 à 400 M.

Le pilote s’efforce de voler le plus calmement possible, mais peut aussi procurer de petites sensations à la demande. De même, il peut voler plus haut, plus bas ou changer de cap, selon le souhait du passager.

En vol, la communication entre le pilote et son passager se fait par interphonie, à l’aide de micros et de headsets.

Les initiations que Juju-Wings offrira à ses jeunes protégés seront totalement prises en charge par l’ASBL